Qu'est-ce qu'une DApp, et à quoi ça sert ?

Qu’est-ce qu’une DApp ?

La plupart des applications modernes sont basées sur des réseaux centralisés, gérés par une autorité de contrôle. Par exemple, les plateformes de réseaux sociaux, les banques et les services de streaming conservent vos données sur des serveurs centralisés. Lorsque vous accédez à ces applications, une requête est envoyée à leurs serveurs et vous recevez la réponse en retour, à condition que vos identifiants (nom d’utilisateur et mot de passe) soient valides. Si cette centralisation est efficace, elle génère d’énormes quantités de données utilisateur, augmentant les risques de piratage, d’exposition aux publicités invasives et d’exploitation de vos données par les géants du Web comme Google et Amazon.

Heureusement, ces problèmes ont sensibilisé les utilisateurs à la protection de leurs données et les ont encouragé à adopter des solutions respectueuses de la vie privée, comme la technologie blockchain. Les réseaux blockchain sont décentralisés, éliminant ainsi le besoin de recourir à des intermédiaires comme les géants du Web. Tout cela est rendu possible par le principe de consensus et par les contrats intelligents automatisés. Par exemple, imaginons que vous souhaitez envoyer des cryptos à un ami :

  • Avec les DApps, il vous suffit de vous connecter à votre portefeuille de cryptomonnaies, de sélectionner le montant que vous souhaitez envoyer et de confirmer la transaction ; un contrat intelligent se charge ensuite de réaliser l’échange. En parallèle, les validateurs de la blockchain travaillent ensemble pour vérifier votre transaction, celle-ci étant alors définitivement inscrite sur une blockchain.

  • Avec le Web 2.0 (technologie centralisée), en revanche, l’envoi d’euros à un ami se fait sur un réseau centralisé : une banque gère chaque élément de votre transaction. C’est elle qui possède les données et qui décide si la transaction est valide ou non.

Les applications décentralisées (DApps) sont les équivalents basés sur la blockchain de ces applications traditionnelles. Une DApp est une collection de contrats intelligents interconnectés. En arrière-plan, chaque contrat intelligent remplit une fonction spécifique au sein de l’application. Il est important de noter que les DApps sont visuellement semblables aux applications classiques, mais qu’elles s’appuient sur la technologie blockchain. Par conséquent, elles bénéficient toutes d’avantages que l’on ne retrouve pas sur les plateformes centralisées :

  • Pas de point de défaillance unique : Les DApps sont plus fiables que les applications traditionnelles car les réseaux blockchain s’étendent sur un vaste nombre de nœuds. En cas de panne d’Instagram, aucun utilisateur ne peut y accéder car les serveurs sont centralisés. Une DApp a beaucoup moins de chances de se retrouver indisponible, car il faudrait que chaque nœud tombe en panne simultanément.

  • Open source : La nature décentralisée de la technologie blockchain nécessite un code source accessible à tous les membres du réseau. Dans un écosystème sans intermédiaire, les utilisateurs doivent identifier et vérifier chaque application pour éviter les arnaques et les logiciels malveillants.

  • Mécanisme de consensus décentralisé : En l’absence d’autorité centrale, les blockchains doivent utiliser des mécanismes de consensus pour garantir la validité de toutes les transactions. Chaque fois qu’une transaction a lieu sur une DApp, l’ensemble du réseau est responsable de sa vérification.

  • Jetons utilitaires : Tout comme il est possible de payer pour accéder aux applications traditionnelles, de nombreuses DApps intègrent un jeton utilitaire sur lequel repose le modèle économique de la plateforme. Par exemple, un grand nombre de jetons utilitaires sont utilisés pour mettre en œuvre un modèle de gouvernance, pour réaliser des transactions au sein d’une DApp ou encore pour offrir un programme de récompense.

Maintenant que nous avons expliqué ce que sont les DApps et comment elles fonctionnent, nous pouvons commencer à explorer les différents types de DApps et leur rôle dans l’écosystème blockchain au sens large.

Types de DApps

Bien que toutes les DApps fonctionnent à peu près de la même manière, il est possible de les séparer en trois catégories en fonction de leur usage et de leur couche de protocole. On pourrait comparer une couche de protocole à l’un des étages d’une pièce montée, les différentes couches (ou étages) étant empilées les unes sur les autres.

  • Type 1 : Ces DApps ont leur propre réseau blockchain ; beaucoup considèrent le Bitcoin comme la première DApp.

  • Type 2 : Ces DApps se basent sur les DApps de type 1 mais intègrent un jeton utilitaire nécessaire à leur fonctionnement. Par exemple, le protocole Omni s’appuie sur la blockchain Bitcoin et fonctionne en tant que plateforme de trading distribuée.

  • Type 3 : Ces DApps fonctionnent en s’appuyant sur le protocole d’une DApp de type 2. Par exemple, le réseau SAFE (Secure Access for Everyone) est un réseau décentralisé de stockage de données et de communication qui permet la création de sites Web et d’applications résistants à la censure. Il utilise le protocole Omni pour distribuer des SafeCoins.

Si vous avez encore du mal à comprendre les différents types de DApps, il peut être utile de les comparer aux plateformes que vous connaissez déjà.

  • Type 1 : Le système d’exploitation macOS Monterey sur votre Mac

  • Type 2 : Le navigateur Brave sur votre Mac

  • Type 3 : L’extension Honey qui fonctionne dans le navigateur Brave sur votre Mac

Si toutes les DApps appartiennent à l’une de ces trois catégories, chacune d’entre elles répond à un besoin ou à une application spécifique. Vous trouverez ci-dessous une présentation des DApps les plus populaires et le rôle qu’elles jouent dans la transformation du Web.

À quoi servent les DApps ?

Les DApps actuelles servent de passerelle entre les systèmes Web 2.0 traditionnels et le Web3, le Web décentralisé du futur. Elles sont donc le plus souvent accessibles via les navigateurs Web classiques comme Google Chrome ou Firefox, même si elles communiquent avec les réseaux blockchain sous-jacents à l’aide de contrats intelligents. En d’autres termes, même si les DApps vous semblent familières visuellement, les systèmes en arrière-plan s’appuient sur une base de données décentralisée au lieu d’un serveur centralisé.

La technologie blockchain n’étant arrivée que récemment, il y a moins de DApps que d’applications traditionnelles. L’écosystème commence toutefois à se diversifier grâce aux innovations continues dans le domaine, la plupart des DApps populaires appartenant à l’une des catégories suivantes :

  • Portefeuilles de cryptomonnaies : Ces DApps jouent un rôle clé dans l’écosystème décentralisé. Les portefeuilles crypto sont nécessaires pour acheter, vendre ou échanger des cryptomonnaies et peuvent être dépositaires ou non-dépositaires. Les portefeuilles dépositaires, tels que ceux proposés par les plateformes d’échange centralisées (CEX), sont dépositaires car la plateforme détient vos clés privées (l’équivalent du code PIN de votre compte). Les portefeuilles non-dépositaires sont sous votre contrôle, ce qui signifie que personne d’autre que vous n’a accès à vos clés privées.

  • Plateformes d’échange décentralisées (DEX) : Les utilisateurs accèdent souvent à ces DApps à l’aide d’un navigateur Web. Après avoir accédé à l’adresse Web (ou URL) du DEX, vous arrivez sur une interface qui vous permet de connecter un portefeuille de cryptomonnaies. Connectez votre portefeuille pour commencer à interagir avec le DEX et profiter des fonctions proposées telles que les pools de liquidité, les loteries, les marketplaces de NFT, etc.

  • Réseaux sociaux : À l’instar des réseaux sociaux classiques comme Facebook et Instagram, les DApps de réseaux sociaux comme Steemit facilitent les échanges en ligne. Toutefois, les DApps de réseaux sociaux inversent le sens de distribution de la valeur en vous récompensant pour avoir participé au réseau plutôt que de stocker et monétiser vos données.

  • Jeux : Les jeux vidéo décentralisés forment l’un des segments les plus populaires de l’écosystème blockchain. Certaines DApps de jeu populaires comme Axie Infinity, Splinterlands et My DeFi Pet intègrent des jetons non fongibles (NFT) pour permettre aux utilisateurs de conserver la valeur qu’ils génèrent dans le metaverse.

Utiliser Brave pour accéder aux DApps

Pour résumer, les DApps s’appuient sur des réseaux décentralisés, tandis que les applications traditionnelles résident sur des réseaux centralisés. Ces DApps jouent un rôle clé en faisant le lien entre l’expérience Web 2.0 actuelle et les fonctionnalités Web3. Par exemple, le navigateur Brave offre une expérience similaire à celle de Google Chrome et de Firefox tout en intégrant un portefeuille de cryptomonnaies capable d’interagir avec les DApps. Contrairement aux portefeuilles crypto sous forme d’extension, le portefeuille Brave est natif au navigateur, ce qui ajoute une couche de sécurité supplémentaire.

En outre, le navigateur Brave prend en charge des fonctions de confidentialité en accord avec les principes de la décentralisation. Il empêche par exemple la collecte de données en bloquant les publicités et les traqueurs. Cette fonctionnalité vous permet de rester maître de vos données et de choisir comment elles sont utilisées, plutôt que de les mettre entre les mains des géants du Web qui souhaitent les monétiser. Avec son portefeuille de cryptomonnaies intégré et ses fonctionnalités de protection de la vie privée, Brave constitue un moyen sûr et pratique de naviguer sur le Web, qu’il soit centralisé ou décentralisé.

Lancez-vous avec le portefeuille Brave !

Ready to Brave the new internet?

Brave is built by a team of privacy focused, performance oriented pioneers of the web. Help us fix browsing together.

close
close

Vous y êtes presque…

Plus qu'une minute avant d'accéder à la meilleure protection de la vie privée en ligne

Si votre téléchargement ne se lance pas automatiquement, .

  1. Télécharger Brave

    Cliquez sur Enregistrer dans la fenêtre qui apparaît, puis attendez que le téléchargement se termine.

    Attendez la fin du téléchargement (vous devrez peut-être cliquer sur « Enregistrer » dans une nouvelle fenêtre qui s’affichera).

  2. Ouvrez l’assistant d’installation

    Cliquez sur le fichier téléchargé en bas à gauche de votre écran, puis suivez les instructions pour installer Brave.

    Cliquez sur le fichier téléchargé en haut à droite de votre écran, puis suivez les instructions pour installer Brave.

    Cliquez sur le fichier téléchargé, puis suivez les instructions pour installer Brave.

  3. Importez vos paramètres

    Pendant la configuration, importez vos favoris, extensions et mots de passe depuis votre ancien navigateur.

Besoin d’aide ?

Profitez d'une confidentialité renforcée absolument partout !

Téléchargez Brave mobile pour protéger votre vie privée où que vous soyez.

Download QR code
Brave logo Cliquez sur ce fichier pour installer Brave
Cliquez sur ce fichier pour installer Brave Brave logo