Qu'est-ce qu'un portefeuille de cryptomonnaies ?

Bases des portefeuilles de cryptomonnaies

Si vous souhaitez acheter des cryptos sur une plateforme de trading ou d’échange, vous aurez d’abord besoin d’un portefeuille de cryptomonnaies. Ces portefeuilles numériques vous permettent d’envoyer, de recevoir et de stocker des cryptos. À l’instar d’un compte bancaire qui contient de la monnaie fiduciaire (c’est-à-dire une monnaie traditionnelle comme le dollar américain), les portefeuilles crypto permettent de stocker des monnaies numériques comme le Bitcoin (BTC) ou l’Ether (ETH). Toutefois, contrairement aux comptes bancaires traditionnels, tous les portefeuilles de cryptomonnaies ne sont pas des comptes dépositaires. Vous pouvez donc contrôler qui détient votre clé privée et qui a accès à vos fonds.

Clés privées

Une clé privée est un peu la même chose que le code secret utilisé pour contrôler les accès à un compte bancaire classique : elle vous permet d’envoyer ou de dépenser les cryptos qui se trouvent dans votre portefeuille. En d’autres termes, les clés privées prouvent que vous êtes le propriétaire des cryptomonnaies et sont indispensables pour réaliser des transactions. Les portefeuilles crypto dépositaires doivent avoir accès à vos clés privées pour pouvoir effectuer des transactions en votre nom, de la même manière qu’une banque assure la gestion de vos comptes traditionnels. Toutefois, en partageant vos clés privées, vous vous exposez à des risques que vos cryptos soient retirées ou envoyées sans votre accord.

Les portefeuilles non-dépositaires éliminent ces risques car ils nécessitent que les utilisateurs conservent eux-mêmes leurs clés privées : ainsi, personne d’autre ne peut accéder à leur portefeuille de cryptomonnaies. Même s’ils sont en théorie plus sûrs, les portefeuilles non-dépositaires présentent un risque : celui d’oublier votre phrase de récupération. Il s’agit d’une séquence de mots générée automatiquement qui sert de filet de sécurité et permet d’accéder au portefeuille sans votre mot de passe habituel. Sans cette phrase, impossible de récupérer vos crypto-actifs car il n’y a pas de dépositaire.

Clés publiques

Une clé publique est l’équivalent de votre numéro de compte bancaire, qui vous permet de recevoir des transactions en cryptomonnaies. Plus précisément, il s’agit d’un code cryptographique associé à votre clé privée. Si tout le monde peut envoyer des cryptos à une clé publique, la clé privée est nécessaire pour prouver que vous êtes le propriétaire des cryptos reçues lors de la transaction.

Comment utiliser un portefeuille de cryptomonnaies

Maintenant que nous avons couvert les bases des clés privées et publiques, examinons plus en détail comment envoyer et recevoir des cryptomonnaies à l’aide d’un portefeuille.

Recevoir des cryptos

Il est possible de recevoir des cryptomonnaies sur son portefeuille pour de nombreuses raisons différentes. Par exemple, si vous utilisez une plateforme d’échange, vous devrez vendre une cryptomonnaie pour en recevoir une autre. Il pourra également vous arriver d’en acheter avec votre carte bancaire ou d’en recevoir comme cadeau. Dans tous les cas, l’expéditeur aura besoin de votre adresse de portefeuille, une séquence alphanumérique de chiffres générée par le hachage de votre clé publique. Le processus de hachage raccourcit l’adresse du portefeuille de 256 bits à 160 bits, ce qui permet de limiter les erreurs.

Il est important de noter que votre portefeuille de cryptomonnaies aura une adresse différente pour chaque cryptomonnaie que vous détenez. Par exemple, même si vous ne possédez qu’un seul portefeuille sur une plateforme d’échange, vous aurez une adresse de portefeuille ETH différente de votre adresse de portefeuille BTC. Ainsi, si quelqu’un vous envoie des BTC dans un portefeuille ETH, vous risquez de perdre définitivement ces fonds.

Envoyer des cryptos

La plupart des portefeuilles de cryptomonnaies affichent un numéro alphanumérique et un QR code (qui correspondent à l’adresse évoquée plus haut) pour chaque monnaie numérique de votre portefeuille. Pour envoyer des fonds, vous devez obtenir ce numéro auprès de la personne qui détient l’autre portefeuille. En général, l’envoi de cryptos nécessite de suivre les étapes suivantes :

  1. Trouvez la fonctionnalité d’envoi de cryptomonnaies dans votre portefeuille et saisissez l’adresse de portefeuille du destinataire.

  2. Sélectionnez la quantité de cryptos que vous souhaitez envoyer et confirmez la transaction. Si c’est la première fois que vous envoyez des cryptomonnaies, vous pouvez d’abord effectuer une petite transaction test.

Lorsque vous envoyez des cryptomonnaies, vous devez généralement payer des frais de transaction. Ces frais sont équivalents aux frais de transaction que les banques facturent pour effectuer un virement bancaire ou pour utiliser votre carte chaque mois. Toutefois, au lieu de profiter à la banque, ces frais sont reversés aux mineurs sur la blockchain, c’est-à-dire les personnes chargées de sécuriser chaque blockchain. À l’instar du processus de validation centralisé sur les réseaux VISA et Interac, les mineurs valident les transactions sur les réseaux blockchain décentralisés ; chaque cryptomonnaie est basée sur cette infrastructure. 

Portefeuilles crypto matériels et logiciels

Au moment de choisir entre un portefeuille dépositaire ou non-dépositaire, vous devrez également déterminer si vous préférez utiliser un portefeuille matériel ou logiciel. Explorons plus en détail chacune de ces deux options.

Portefeuilles matériels

Un portefeuille matériel est un petit appareil semblable à une clé USB qui vous permet de stocker vos cryptos hors ligne. Ces portefeuilles sont également appelés « portefeuilles froids », car ils fonctionnent hors connexion. Étant donné que vos clés privées ne sont pas enregistrées sur votre téléphone ou votre ordinateur, les portefeuilles matériels sont tous non-dépositaires. La plupart d’entre eux interagissent avec un ordinateur à l’aide d’une interface Web, d’une application créée par l’entreprise ou d’un portefeuille logiciel distinct.

Même si les portefeuilles matériels sont relativement peu onéreux (environ 100 euros), ils peuvent être plus compliqués à utiliser que les portefeuilles logiciels car ils ajoutent des étapes supplémentaires. Par exemple, au lieu d’ouvrir un portefeuille Web sur une plateforme d’échange, vous devrez installer un logiciel sur un ordinateur ou un appareil mobile pour qu’il puisse communiquer avec votre portefeuille matériel. Cette opération peut paraître simple pour certains, mais intimidante pour d’autres.

Portefeuilles logiciels

Les portefeuilles logiciels peuvent être des applications Web, pour mobile ou pour ordinateur. Même si une grande partie des portefeuilles pour mobile ou ordinateur stockent les clés privées hors ligne, ils rentrent dans la catégorie des portefeuilles dits « chauds » car ils sont hébergés sur des appareils connectés à Internet. Ils sont donc théoriquement moins sécurisés que les portefeuilles matériels, car l’existence d’une vulnérabilité sur une autre application peut permettre à un hacker d’accéder à votre portefeuille. En outre, les portefeuilles sous forme d’application mobile, d’extension de navigateur ou d’application pour ordinateur sont plus exposés à des risques d’usurpation. Cette pratique consiste à créer une fausse copie d’une application logicielle légitime dans l’espoir que les utilisateurs la télécharge et se fassent dérober leurs fonds. Au-delà de ces problèmes de sécurité, les extensions de navigateur comme MetaMask sollicitent également davantage le processeur de votre machine car elles fonctionnent en permanence en arrière-plan.

Si les portefeuilles matériels et logiciels présentent tous deux des inconvénients, de nouvelles solutions visant à offrir le meilleur des deux mondes ont commencé à voir le jour. Par exemple, le nouveau portefeuille natif du navigateur Brave fait déjà partie du logiciel au lieu de devoir être téléchargé séparément. Les risques d’usurpation du portefeuille sont donc limités, et l’utilisation du processeur de votre appareil est réduite. Par ailleurs, le portefeuille étant intégré au navigateur Brave, il est synchronisé sur tous vos appareils mobiles et ordinateurs : vous ne risquez donc pas de le perdre comme un portefeuille matériel.

Portefeuilles de cryptomnnaies : conclusions

En plus des fonctionnalités standard, certains portefeuilles crypto prennent également en charge l’échange de jetons et le staking, qui permet de générer des intérêts à la manière d’un investissement en bourse. D’autres offrent également la possibilité d’accéder à certaines applications décentralisées (DApps) basées sur différents réseaux blockchain. Par exemple, l’extension de navigateur Metamask donne accès à la plateforme d’échange décentralisée (DEX) Uniswap.

Si les portefeuilles matériels sont souvent considérés comme plus sûrs, la connexion d’un appareil à votre ordinateur peut être plus complexe qu’avec un portefeuille logiciel. Si vous optez pour un portefeuille logiciel, assurez-vous toutefois de choisir un fournisseur de portefeuille réputé et éprouvé. Assurez-vous de bien faire les recherches nécessaires avant d’arrêter votre choix, d’autant plus que l’assurance ne vous couvrira pas en cas de piratage de votre portefeuille.

Tout comme l’argent que l’on détient sur un compte bancaire classique, la sécurité des cryptomonnaies n’est jamais infaillible. En optant pour un portefeuille logiciel qui intègre des fonctions de sécurité supplémentaires, vous pourrez protéger efficacement votre investissement en cryptomonnaies. Dès que vous aurez établi votre stratégie en matière de sécurité, vous pourrez profiter pleinement des avantages offerts par les monnaies numériques.

Lancez-vous avec le portefeuille Brave !

Related articles

Ready to Brave the new internet?

Brave is built by a team of privacy focused, performance oriented pioneers of the web. Help us fix browsing together.

close
close

Vous y êtes presque…

Plus qu'une minute avant d'accéder à la meilleure protection de la vie privée en ligne

Si votre téléchargement ne se lance pas automatiquement, .

  1. Télécharger Brave

    Cliquez sur Enregistrer dans la fenêtre qui apparaît, puis attendez que le téléchargement se termine.

    Attendez la fin du téléchargement (vous devrez peut-être cliquer sur « Enregistrer » dans une nouvelle fenêtre qui s’affichera).

  2. Ouvrez l’assistant d’installation

    Cliquez sur le fichier téléchargé en bas à gauche de votre écran, puis suivez les instructions pour installer Brave.

    Cliquez sur le fichier téléchargé en haut à droite de votre écran, puis suivez les instructions pour installer Brave.

    Cliquez sur le fichier téléchargé, puis suivez les instructions pour installer Brave.

  3. Importez vos paramètres

    Pendant la configuration, importez vos favoris, extensions et mots de passe depuis votre ancien navigateur.

Besoin d’aide ?

Profitez d'une confidentialité renforcée absolument partout !

Téléchargez Brave mobile pour protéger votre vie privée où que vous soyez.

Download QR code
Brave logo Cliquez sur ce fichier pour installer Brave
Cliquez sur ce fichier pour installer Brave Brave logo